L’exclusion par le gouvernement canadien des passagers du MS St. Louis révèle le climat public et officiel antisémite qui régnait au Canada dans les années 1930 et souligne les dures restrictions imposées par les politiques d’immigration canadiennes pendant la Grande Dépression.

Monica MacDonald, gestionnaire des recherches, est d'avis que les débats actuels sur l'immigration gagnent à s'informer des contextes historiques de l'immigration et des expériences contemporaines des nouveaux arrivants.

Pendant les années 1950 et 1960, les agents d'immigration canadiens voyaient les groupes religieux conservateurs, tout particulièrement les amish, comme des immigrants indésirables. L'historien Steven Schwinghamer examine comment ces immigrants ont été ciblés afin d'être sélectionnés de façon plus rigoureuse et souvent rejetés en raison des préjudices religieux.

Pages